Des millions de Canadiens vivent tous les jours avec les effets d’une maladie chronique qui peut souvent être débilitante, entre autres la maladie inflammatoire de l’intestin, l’hépatite et la douleur gastro-intestinale chronique. L’étendue des maladies chroniques a pris considérablement d’envergure au cours des deux dernières décennies et l’approche traditionnelle aux soins de santé s’appuyant sur les problèmes de santé aigus a donc dû se transformer en conséquence. Le rôle du patient dans la gestion de sa propre santé a pris de l’importance et la communauté de soins de santé a réagi en créant des ressources comme le programme d’autogestion des maladies chroniques (Chronic Disease Self-Management Program – CDSMP). Le fait d’obtenir un diagnostic et un plan de traitement de votre médecin ne signale pas la fin de la gestion de votre affection; il représente plutôt un point de départ.

Fondé par l’université de Stanford il y a vingt ans, le CDSMP est maintenant disponible partout en Amérique du Nord, en Australie et en Europe. Le CDSMP consiste en un atelier gratuit de six semaines visant les personnes atteintes d’une maladie chronique particulière. Environ de 10 à 12 personnes ayant reçu des diagnostics variés assistent à l’atelier qui se tient une fois par semaine pour une période de 2,5 heures. Les sujets traités comprennent entre autres l’alimentation saine, la diminution du stress et de l’anxiété, l’établissement d’objectifs, la gestion d’émotions négatives découlant de la maladie chronique et la communication avec les membres de la famille et les amis. Il y a un programme de formation connexe de quatre jours pour les animateurs d’ateliers qui ont habituellement un lien personnel avec la maladie chronique.

Le CDSMP peut être un complément idéal à votre traitement médical, mais il ne doit pas remplacer les visites régulières chez votre médecin de famille ou votre spécialiste. Chaque province organise ses propres ateliers sur le CDSMP. Parlez à votre médecin ou à un autre fournisseur de soins de santé pour en savoir plus sur les programmes disponibles dans votre région.


Publié pour la première fois dans le bulletin Du coeur au ventreMC numéro 181 – 2012