Question :

J’ai remarqué récemment un peu de peau rougeâtre autour de ma stomie (une iléostomie) et je ressens parfois une sensation de brûlure ou des démangeaisons à cet endroit. Cela ne m’est jamais arrivé auparavant. Y a-t-il quelque chose que je peux faire?

 

Réponse :

La rougeur autour de la peau peut être attribuable à plusieurs causes. Parmi les causes les plus courantes, citons l’irritation causée par les selles, une sensibilité ou une allergie aux produits utilisés pour les soins de la stomie ou les infections fongiques. Les caractéristiques de chacune de ces causes sont décrites ci-après.

Le plus souvent dans le cas d’une iléostomie, la rougeur de la peau autour de la stomie, accompagnée d’une sensation de brûlure et de démangeaisons, résulte du contact direct des selles avec la peau. Les selles d’une iléostomie sont corrosives et peuvent irriter la peau en très peu de temps. La peau irritée occasionne une sensation de brûlure et des démangeaisons, surtout pendant que la stomie fonctionne. Vous pourrez également remarquer un peu de saignement si la peau est irritée depuis un certain temps.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles la peau pourrait être exposée aux selles. Tout d’abord, l’ouverture de la collerette peut être trop grande pour la taille de la stomie. Il est recommandé que l’ouverture, ou le trou de la collerette, soit d’environ 1/8e de pouce (3-4 millimètres) de plus que la base de la stomie. Si l’ouverture est plus grande que les mesures recommandées, trop de peau péristomiale est exposée. Elle ne peut pas être protégée adéquatement par la plaque adhésive ou par une pâte. Vous devriez vous assurer que l’ouverture de la collerette est de la bonne taille. La plupart des fournisseurs de produits pour stomies offrent des dispositifs de mesure qui aident à déterminer la taille correcte de l’ouverture de la collerette. Vous pouvez également conserver le papier protecteur au dos de la collerette (habituellement en papier ou en plastique) et le placer sur votre stomie, en vous assurant qu’elle est bien située au centre de l’ouverture. Regardez-vous ensuite dans un miroir et mesurez l’écart entre la base de la stomie et le bord intérieur du papier protecteur. Cet écart ne devrait pas mesurer plus de 1/8e d’un pouce (3-4 mm). Si vous avez de la difficulté à mesurer l’écart ou à déterminer la taille correcte, contactez votre infirmière stomothérapeute (IS) pour demander de l’aide.

L’exposition de la peau peut également découler d’un appareillage inadapté. Différentes caractéristiques de la stomie (forme, longueur de la stomie) et de la peau (creux, plis, replis, fissures) peuvent empêcher l’obtention d’une « bonne adhérence » de l’appareillage. Si vous n’obtenez pas une bonne adhérence, des selles pourraient s’échapper sous la collerette et venir en contact avec la peau. Il vous faudra peut-être un autre type d’appareillage (par ex., passer d’une collerette plate à une collerette convexe) ou l’ajout d’un autre produit (comme un protecteur cutané en anneau) pour prévenir les fuites et l’exposition de la peau. Votre IS peut vous aider à déterminer si un autre produit vous conviendrait mieux.

La rougeur peut également indiquer une réaction à au moins un des produits que vous utilisez pour les soins de votre stomie. Vous avez peut-être une sensibilité à un ingrédient ou même une allergie véritable au produit. Typiquement, la rougeur associée à une réaction au produit comporte un bord bien défini, imitant le contour du produit en cause. Par exemple, si vous faites une réaction au rebord adhésif de la collerette, la rougeur sera alors directement sous l’adhésif, précisément à l’endroit où il entre en contact avec la peau. La région sous le champ protecteur de la collerette ne sera pas rouge. De plus, il est possible que vous fassiez une réaction à la pâte. Les pâtes en tube ont tendance à contenir de l’alcool et certaines personnes réagissent à l’alcool, ce qui entraîne des rougeurs, des démangeaisons et une sensation de brûlure. S’il s’agit d’une allergie, vous remarquerez aussi des boursouflures. Vous devrez donc cesser d’utiliser le produit en cause et en trouver un autre. Votre IS peut vous aider à déterminer si les produits que vous utilisez sont à l’origine du problème.

La rougeur et la démangeaison de la peau peuvent également être le résultat d’une infection fongique (levures). Dans le cas d’une infection fongique, la peau a tendance à devenir rouge vif (au début; la couleur changera à mesure que l’infection diminuera), à présenter des bords ou un pourtour irréguliers et plusieurs petits points roses loin de la partie principale de l’infection. Ces points roses s’appellent des lésions satellites et sont de nouveaux foyers de croissance des levures. Les levures poussent dans des endroits humides, sombres et chauds, comme sous un appareillage pour stomie. Les infections fongiques apparaissent parfois après une antibiothérapie. Elles peuvent aussi notamment découler du fait de prendre des bains fréquents, de fréquenter régulièrement les spas ou les saunas ou encore d’une transpiration excessive lorsqu’il fait chaud ou en faisant des exercices. Les infections fongiques peuvent être traitées facilement au moyen d’une poudre antifongique à base d’argent appelée Arglaes®. La poudre est appliquée directement sur la peau et doit être « scellée » au moyen d’un protecteur cutané en serviette, comme No Sting™. Si vous ne scellez pas la poudre, la collerette n’adhérera pas à votre peau. De même, vous ne devriez pas utiliser une préparation antifongique à base de crème puisqu’elle empêchera également la collerette d’adhérer à la peau. Vous devrez appliquer la poudre pendant une période d’environ deux semaines. Normalement, vous n’avez pas à changer la collerette plus souvent qu’à l’ordinaire pendant que vous utilisez la poudre. Vous devriez également vérifier d’autres endroits sur votre corps où les levures ont tendance à se manifester, par exemple, sous les seins, l’aine et les aisselles (sous les bras). Si vous remarquez des levures à ces endroits, vous devez également les traiter (sauf qu’à ces endroits, vous pouvez utiliser une préparation à base de crème) pour prévenir la réinfection sous la collerette. Votre IS peut vous aider à déterminer si l’infection fongique est à l’origine de vos rougeurs.

L’irritation par les selles, la sensibilité à un produit et les infections fongiques sont sans aucun doute les raisons les plus courantes des rougeurs autour de la stomie. La rougeur peut cependant être causée par autres choses. Vous devriez contacter votre IS pour obtenir une évaluation en bonne et due forme.