Évaluation de produit

Soulagement pour les femmes souffrant de constipation chronique

Presque toutes les personnes seront occasionnellement atteintes de constipation, certaines connaîtront des accès récurrents, mais chez 15 à 20 % des Canadiens elle est persistante et continue (chronique).

Il est tout à fait normal de passer des selles aussi fréquemment que trois fois par jour et aussi rarement que trois fois par semaine, aussi longtemps que les selles soient molles et confortables à passer. Une personne souffrant de constipation a des selles dures ou grumeleuses qui sont difficiles à passer. La constipation chronique est très commune chez les jeunes enfants et les personnes âgées, trouvée plus fréquemment chez le sexe féminin que chez le sexe masculin. Il peut y avoir des conséquences physiques et émotionnelles à long terme si les personnes atteintes ne reçoivent pas un traitement adéquat.

Il existe de nombreux produits pour traiter la constipation aiguë occasionnelle tels que les laxatifs émollients, mais ces traitements peuvent avoir des effets secondaires désagréables. Ils ne sont pas appropriés pour usage à long terme et sont inefficaces contre la constipation chronique. Les choix disponibles pour la gestion de cette affection sont donc limités pour les personnes souffrant de constipation chronique. Lorsqu’un médicament en vente libre ne fonctionne pas, les personnes souffrant de constipation chronique pourraient, à la recherche du bon traitement, essayer produit après produit, ce qui risque d’être frustrant, dispendieux et futile.

 

Un nouveau produit à approche unique

Récemment approuvé au Canada pour le traitement de la constipation idiopathique chronique chez les femmes pour lesquelles un traitement laxatif n’a pas soulagé l’affection, le succinate de prucalopride (Resotran™) est un agent entérocinétique qui fonctionne en visant les récepteurs de la sérotonine (5-HT) dans les intestins. Ce médicament sur ordonnance à prise orale administré une fois par jour stimule le mouvement des muscles (péristaltisme) afin de produire un passage des selles habituellement dans les 2 à 3 heures suivant son administration. Des défécations spontanées et complètes commencent généralement à se produire dans les 4 à 5 jours suivant le début du traitement.

Des preuves provenant d’essais cliniques démontrent que Resotran™ est sans danger et efficace et qu’il est bien toléré chez les patients souffrant de constipation idiopathique chronique. Il n’existe aucune indication pour les hommes puisque le nombre d’hommes ayant participé aux essais cliniques était insuffisant pour répondre aux exigences d’approbation de Santé Canada chez ce sexe.

Resotran™ est contre-indiqué chez les patients présentant une insuffisance rénale nécessitant une dialyse, aussi bien que chez les patients ayant une perforation ou une obstruction intestinale causée par un trouble structurel ou fonctionnel de la paroi des intestins, une occlusion intestinale, une maladie inflammatoire de l’intestin grave ou un mégacôlon/mégarectum toxique.

D’après une revue des données portant sur la qualité, l’innocuité et l’efficacité du produit, Santé Canada considère que le profil risques-avantages de ce nouveau médicament est favorable pour les indications énoncées ci-dessus.


Publié pour la première fois dans le bulletin Du coeur au ventreMC numéro 181 – 2012
Le propriétaire de Resotran™, Janssen Inc., fournit de l’information en ligne au sujet de la constipation chronique. Le site comporte un vérificateur de symptômes que les patients peuvent apporter à leur médecin. Visitez www.constipationinfo.ca/fr