La prednisone est un médicament anti-inflammatoire qui est couramment utilisé pour le traitement de la colite ulcéreuse et de la maladie de Crohn. Des effets secondaires possibles ayant rapport avec les aliments que nous mangeons sont associés à ce médicament. Les présentes lignes directrices alimentaires pourraient aider à réduire ces effets secondaires possibles au minimum.

 

Rétention sodique et aqueuse

La prednisone peut causer la rétention sodique (sel) et aqueuse (eau), ce qui peut faire monter la pression artérielle et contribuer à l’enflure. Une petite quantité de sel pendant la cuisson est généralement acceptable pour aider à contrôler cette rétention, mais il faut éviter de consommer du sel à l’excès. Il faut donc limiter les aliments salés (p. ex., croustilles, bacon, craquelins, produits en conserve, cornichons, etc.). En ce qui concerne les personnes qui ont une colostomie ou une iléostomie, il n’est pas recommandé de limiter la consommation de sel, sauf indication contraire de la part du médecin.

 

Dégradation des protéines

La dégradation et la perte de protéines dans le corps sont souvent un effet secondaire de la prednisone. Par conséquent, une diète hyperprotéinée est bénéfique pour la plupart des personnes qui prennent ce médicament. Qui plus est, les pertes de protéines qui surviennent pendant les périodes actives de la maladie de Crohn ou de la colite ulcéreuse viennent aggraver ces pertes protéiques. Les aliments à haute teneur en protéines comprennent la viande, la volaille, le poisson, les œufs et le fromage.

 

Absorption du calcium

La prednisone diminue l’absorption du calcium dans le corps. La plupart des personnes qui prennent de la prednisone auront besoin de 1000 à 1500 mg de calcium par jour. Consultez le tableau ci-dessous pour connaître les sources alimentaires riches en calcium.

Si vous n’arrivez pas à obtenir suffisamment de calcium de sources alimentaires, un supplément de calcium pourrait être utile. Consultez votre médecin ou votre diététiste avant d’en prendre.

Aliment

Quantité

Teneur en calcium

Lait 1 tasse 300 mg
Fromage cottage 1 tasse 150 mg
Fromage 2 oz 400 mg
Yogourt ¾ tasse 300 mg
Saumon 3 oz, en conserve avec arêtes 170 mg
Brocoli 1 tasse, cuit 100 mg

 

Cholestérol et taux de lipide

Le taux de cholestérol d’une personne peut devenir élevé lorsqu’elle prend de la prednisone. Si votre médecin constate une augmentation du taux de cholestérol dans votre sang, vous devrez peut-être limiter le gras dans votre diète. Choisir des produits laitiers allégés (p. ex. 2 % ou moins) et limiter les gras ajoutés (p. ex., margarine, beurre, sauces) peut aider à faire baisser le taux de cholestérol s’il devient élevé.

 

Glycémie

La prednisone peut entraîner une hausse de la glycémie chez certaines personnes. Le fait de limiter la consommation de sucre peut aider à maintenir un taux de glycémie convenable. Consultez votre médecin pour déterminer si votre glycémie doit être surveillée.

 

Conclusion

La majorité des personnes qui prennent de la prednisone bénéficieront particulièrement d’une diète hyperprotéinée qui inclut des sources de calcium (ou un supplément de calcium si nécessaire). Si vous avez des préoccupations quant à la rétention d’eau, à la glycémie et au taux de cholestérol, consultez votre médecin pour voir si vous devez surveiller ces aspects.


Mary Flesher, diététiste clinicienne
Publié pour la première fois dans le bulletin The Inside Tract® numéro 105 – Janvier/Février 1998