Question :

Ma femme a récemment subi une chirurgie pour la colite ulcéreuse et a maintenant une iléostomie temporaire. Bien que nous ayons parlé un peu de reprendre nos activités sexuelles, nous sommes tous deux craintifs de le faire. Y a-t-il quelque chose que nous pouvons faire pour rendre le tout plus facile?

 

Réponse :

Reprendre vos activités sexuelles à la suite d’une chirurgie pour stomie peut s’avérer être une période émotionnelle et intimidante pour vous et votre femme. Elle doit faire face aux effets de la chirurgie et aux changements d’autoperception (image du corps, charme) ainsi que s’adapter à une nouvelle habileté. Comme son partenaire, vous vous souciez peut-être de lui causer de l’inconfort pendant les rapports sexuels ou même de votre propre réaction au sac et à la stomie. Vous et votre femme pouvez prendre certaines mesures afin d’assurer une transition plus agréable du retour aux activités sexuelles.

La communication est essentielle au rétablissement de vos relations sexuelles. La période de temps entourant la maladie, la chirurgie et le rétablissement est pleine d’émotion et il est donc important de partager vos expériences entre vous. Discutez de vos sentiments et de vos réactions aux changements qui se sont produits. Il y aura sans doute des craintes par rapport à la désirabilité et à la capacité de se stimuler mutuellement et de pouvoir répondre à ces stimulus. Si vous n’avez pas vu le sac ou la stomie de votre femme, considérez explorer le sac et la stomie ensemble avant d’entreprendre des activités sexuelles. Envisagez de prendre une douche ou un bain ensemble comme une occasion sure pour vous toucher et vous caresser à nouveau. Laissez place à l’humour puisque la stomie peut faire des bruits inattendus. Évitez d’établir un délai ou des attentes précises en ce qui a trait à la reprise des activités sexuelles. Généralement, les chirurgiens suggèrent d’attendre environ trois semaines après la chirurgie avant de reprendre des activités sexuelles, mais cela varie d’une personne à l’autre.

Une certaine spontanéité peut être perdue, surtout au début lorsque vous apprenez à gérer le sac et la stomie lors des rapports sexuels. Un peu de planification peut rendre le moment spécial et moins inquiétant pour vous deux. Votre femme devrait considérer vider son sac avant votre moment intime et elle voudra peut-être le sécuriser afin qu’il ne bouge pas lors de vos rapports. Cela peut être fait au moyen de ruban adhésif sur le sac et l’abdomen ou à l’aide de dispositifs de dissimulation tels que des ceintures ou des sous-vêtements/lingerie de fourche ouverte. Ces derniers couvrent le sac tout en exposant les organes génitaux pour permettre les rapports sexuels. La lingerie peut ajouter à son sentiment de sensualité comme elle apprend à s’adapter aux changements de son corps. Des sacs plus petits et plus discrets peuvent être une option selon le style d’appareillage que votre femme utilise. Les produits tels que les sacs fermés ou les couvre-stomies pour les appareils à deux pièces, bien qu’à capacité limitée, évitent l’utilisation d’attaches dures et de sacs plus grands lors des moments intimes. Votre femme devra se souvenir de remettre son sac habituel après les rapports. Une infirmière stomathérapeute (IS) peut vous aider, vous et votre femme, à trouver des ressources de lingerie et des sacs différents.

Une approche graduelle de la reprise des activités sexuelles peut vous aider à vous sentir plus confortables et confiants l’un avec l’autre. S’attendre à des rapports sexuels complets/pénétration lors de votre première expérience après la chirurgie de votre femme n’est probablement pas réaliste. Passer du temps ensemble à s’embrasser, à toucher des endroits sensibles ou à prendre part à une masturbation mutuelle ou à des relations sexuelles orales peut vous apporter des sentiments de plaisir sans avoir à penser à l’inconfort initial associé aux rapports sexuels. Si vous vous sentez prêts pour des rapports, votre femme pourrait trouver certaines positions plus confortables, comme se reposer sur un côté, jusqu’à ce qu’elle reprenne plus de force et d’endurance. La sécheresse vaginale ne devrait pas être un problème compte tenu de la chirurgie de votre femme, mais un lubrifiant personnel à base d’eau tel que K-Y® Jelly, peut rendre les rapports plus confortables. Il est important de noter que vous ne pouvez pas utiliser l’anus ou la stomie de votre femme pour des activités sexuelles. S’il y a une fuite inattendue du sac lors des rapports, prendre un bain ou une douche ensemble peut diminuer l’embarras et vous permettre de continuer vos activités sexuelles.

Si le fait de reprendre des activités sexuelles demeure difficile pour vous deux, vous pourriez bénéficier de l’expertise d’un conseiller en santé sexuelle. Demandez au chirurgien de votre femme ou à une IS de vous donner des options et de vous diriger vers un professionnel qui peut vous aider, vous et votre femme, à reprendre des relations sexuelles satisfaisantes.

Rester sensible aux sentiments de chacun et garder une communication ouverte vous aidera à reprendre vos activités sexuelles. L’utilisation de différentes ressources pour minimiser l’impact de la stomie et du sac peut vous aider avec la transition. L’IS et le chirurgien de votre femme peuvent vous aider à déterminer lesquelles vous seront les plus utiles.