Question :

Il semble y avoir beaucoup de gaz dans mon sac. Quelle est la meilleure façon de le gérer?

 

Réponse :

La production de gaz évacué par une stomie dépend de deux facteurs principaux : l’air avalé et le gaz formé par les bactéries dans le côlon. La production de gaz est normale et la quantité va varier selon les types d’aliments consommés, la fréquence de consommation des aliments, les habitudes alimentaires et la motilité des intestins. La gestion de la production de gaz et de l’évacuation de gaz du sac est accomplie grâce à plusieurs techniques.

L’air avalé peut produire du gaz qui est évacué par une stomie. L’air est couramment avalé en :

  • mâchant de la gomme ou suçant des bonbons;
  • buvant avec une paille;
  • parlant tout en mangeant;
  • mangeant et buvant rapidement (« engloutissant »);
  • fumant.

Changer ces habitudes peut diminuer la quantité de gaz qui s’accumule dans le sac.

Comme partie du processus normal de digestion, il peut également y avoir production de gaz avec la consommation de certains aliments. Certains aliments peuvent être difficiles à mastiquer en petits morceaux tels que certaines laitues (romaine) ou le chou. Une plus grande quantité d’air peut être avalée avec ce genre d’aliments, ce qui produit plus de gaz. Certaines boissons comme les boissons gazeuses, l’eau minérale et la bière augmenteront la quantité de gaz dans le sac. D’autres aliments qui sont portés à produire plus de gaz comprennent :

  • les haricots séchés;
  • les concombres;
  • les légumes provenant de la famille du chou (oignons, chou de Bruxelles, brocoli, chou-fleur);
  • épinards;
  • maïs;
  • radis.

Bien que ces aliments puissent contribuer à la production de gaz, ne les supprimez pas de votre diète. Soyez simplement conscient du fait que la consommation de ces produits peut entraîner la production de gaz. Vous pouvez choisir le moment propice à inclure ces aliments à votre diète selon vos activités sociales et vos préférences personnelles. Certains produits disponibles en pharmacie sans prescription, tels que Beano®, peuvent aider à réduire la production de gaz lorsqu’ils sont pris avec les aliments en question. L’intolérance au lactose ou l’incapacité de tolérer le sucre présent dans les produits alimentaires peut être une autre source de production de gaz. L’intolérance au lactose peut être accompagnée d’autres symptômes tels que les ballonnements, les crampes et les selles molles. Des suppléments tels que Lactaid® sont facilement obtenus dans les pharmacies et aident à la digestion des produits laitiers. Cliquez ici pour en apprendre plus sur les Gaz intestinaux. Un examen de la diète et des changements à celle-ci peuvent aussi faire l’objet d’une discussion avec une diététiste.

La façon d’éliminer le gaz une fois qu’il se trouve dans le sac dépend en partie du type de stomie et en partie du type d’appareillage utilisé. Des filtres au charbon sont intégrés dans certains sacs et se situent dans leur partie supérieure. Le charbon désodorise le gaz lorsqu’il s’échappe du sac. La plupart des filtres au charbon font partie du sac et ne peuvent pas être enlevés ou changés. Certains sacs munis d’un filtre au charbon amovible sont encore disponibles sur le marché. Ces filtres peuvent être changés au besoin. L’efficacité de ces filtres varie et ils ne sont pas toujours appropriés pour tous les types de stomies.

Quel que soit le type de filtre utilisé, une pression externe doit généralement être exercée sur le sac (par les vêtements ou par une légère pression avec la main) pour aider à expulser le gaz par le biais du filtre. Un grand volume de gaz peut prendre un certain temps à être éliminé par le filtre. De plus, les filtres sont portés à se boucher ou à ne pas fonctionner avec la présence de selles molles, ce qui occasionne des odeurs ou même de petites fuites de selles par le filtre lui-même. Les sacs munis d’un filtre ne sont donc pas recommandés pour les personnes ayant subi une iléostomie. Les filtres peuvent bien fonctionner pour les patients ayant subi une colostomie et qui ont des selles formées. Les filtres doivent également être couverts d’une petite bande adhésive (habituellement incluse avec le sac) lorsque vous prenez une douche ou faites de la natation. L’humidité externe peut aussi entraver le bon fonctionnement du filtre.

Il existe une autre option pour éliminer le gaz sans utiliser un filtre à charbon : le produit Osto-EZ-Vent™. Il s’agit d’une simple valve-mamelon jetable qui peut être fixée à n’importe quel système de sac. La valve peut être ouverte et fermée à maintes reprises pour permettre un passage aisé des gaz. Des renseignements supplémentaires au sujet de ce produit peuvent être obtenus en ligne sur le site Web : www.kemonline.com.

Les personnes qui portent un appareillage à deux pièces peuvent facilement éliminer le gaz du sac. Séparez légèrement le sac de la collerette au haut de l’appareil (il n’est pas nécessaire d’enlever complètement le sac) pour permettre au gaz de s’échapper. Une fois le sac vidé du gaz, rattachez-le à la collerette. Pour ceux qui utilisent un système à une pièce non muni de filtre, le gaz peut être éliminé en enlevant l’attache. Il n’est pas recommandé de faire des trous dans le sac pour permettre l’évacuation du gaz. Une fois le sac perforé, il n’est plus à l’épreuve des odeurs ou des fuites.

Si vous avez besoin d’aide pour passer en revue les changements à votre diète pour la gestion des gaz intestinaux ou si vous voulez considérer d’autres types de sacs pour gérer les gaz, veuillez contacter votre stomothérapeute.