Question :

J’ai une colostomie depuis plusieurs années et je n’ai jamais eu de problèmes. Très récemment, ma stomie est devenue très longue et l’on me dit que j’ai un prolapsus. Qu’est qu’un prolapsus et y a-t-il quelque chose que je puisse faire?

 

Réponse :

Un prolapsus se caractérise par une stomie qui ressort à la façon d’un télescope, occasionnant un allongement anormal. L’apparence d’une stomie prolabée peut être inquiétante et vous devriez considérer apporter des changements à vos soins de stomie.

Le prolapsus est une complication plus souvent associée aux colostomies qu’aux iléostomies et il est plus fréquent chez les personnes ayant une colostomie latérale, surtout une qui est située dans le côlon transverse, plutôt que chez celles ayant une stomie terminale. (Dans le cas d’une stomie terminale, l’intestin est coupé et le bout est tiré à travers la paroi abdominale tandis que dans le cas d’une stomie latérale, une boucle d’intestin est tirée à travers la paroi abdominale et est incisée.)

Bien qu’on ne comprenne pas bien ce qui cause un prolapsus, plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement d’une stomie prolabée :

  • une tonicité musculaire abdominale faible,
  • un gain de poids/obésité,
  • la grossesse,
  • la technique chirurgicale (par exemple, lors de la chirurgie, pratiquer une grande ouverture dans la paroi abdominale afin de faire passer l’intestin pour créer la stomie),
  • une pression accrue dans l’abdomen telle que celle associée à la toux ou à une accumulation de liquide dans l’abdomen (ascite), et
  • une colostomie qui a été abouchée à travers l’incision abdominale.

Certains aspects du prolapsus peuvent influencer vos soins de stomie. Un prolapsus peut être présent ou absent selon votre position : assis, allongé ou debout. Vous pourriez remarquer que lorsque vous êtes debout, le prolapsus est visible, mais lorsque vous vous allongez pour une période de temps, la stomie peut revenir à sa taille normale. Ceci s’appelle une réduction spontanée. La stomie peut quelquefois demeurer prolabée et devenir enflée. Elle peut s’agrandir en diamètre aussi bien qu’en longueur.

L’apport sanguin à une stomie prolabée peut être affecté, provoquant un changement de la couleur ou du degré de chaleur de la stomie. Un apport sanguin amoindri peut apporter une variété de changements à votre stomie comme de petites ulcérations à la surface (ulcères ischémiques) qui ressemblent à de petites taches jaune blanchâtre et de plus importants changements de la couleur et de la température. La stomie peut devenir d’un rouge foncé ou violacée ou quelquefois d’un rose très pâle et peut être froide au toucher. Vous pourriez vous apercevoir que votre stomie ne fonctionne pas aussi bien lorsqu’elle est prolabée et pourrait démontrer des signes d’une occlusion. Si vous observez des changements à la couleur ou à la température de votre stomie, ou que vous vous inquiétez qu’elle ne fonctionne pas de façon normale, vous devez consulter un médecin.

Des changements doivent être apportés à vos soins de stomie quotidiens si vous avez une stomie prolabée. En plus d’observer la couleur, la température et la fonction de la stomie, vous devriez peut-être envisager d’apporter des changements à l’appareillage que vous utilisez. Si la taille du prolapsus est grande, vous devriez peut-être penser à utiliser un sac qui est plus grand/long et qui pourra contenir la stomie et le volume habituel de selles. Vous constaterez peut-être que vous devez vider ou changer votre sac plus souvent. Également, vous nécessiterez peut-être une différente barrière cutanée qui ne causera pas de trauma à votre stomie.

Si la stomie prolabée est très mobile (c.-à-d. qu’elle se déplace facilement de l’intérieur à l’extérieur avec des changements de position), le bord de la barrière cutanée risque de lacérer la stomie. Les lacérations n’occasionnent aucune douleur, mais vous pourriez remarquer des saignements de la stomie ou une ligne blanche où la barrière frotte contre la stomie. Vous aurez peut-être à ajuster l’ouverture de votre barrière cutanée (prenez une mesure lorsque la taille de la stomie est la plus grande) ou à changer à un autre produit tel qu’une barrière cutanée malléable (offerte par ConvaTec) qui n’endommagera pas votre stomie. Votre infirmière stomathérapeute (IS) peut vous aider à réexaminer vos besoins d’appareillage de stomie.

Si votre stomie demeure prolabée, vous devrez la protéger contre le trauma externe. Le genre de travail que vous faites, les activités auxquelles vous participez et même vos habitudes quotidiennes régulières comme le fait de s’appuyer contre un comptoir lors de la préparation de repas, tous peuvent contusionner la stomie. Un dispositif de sûreté pour protéger la stomie peut s’avérer utile pour vous selon la taille de votre stomie. Les ceintures pour prolapsus (les ceintures qui aident à réduire le prolapsus) sont offertes commercialement; toutefois, la pression exercée par le prolapsus est souvent plus forte que celle de la ceinture, permettant à la stomie de sortir à côté de la ceinture. Certains mécanismes de couplage à deux pièces peuvent aussi causer un trauma de la stomie, à cause d’une pression directe, d’un frottement contre le mécanisme ou en coinçant par inadvertance une partie de la surface stomiale entre le sac et la barrière cutanée en les raccordant. Un appareillage à une pièce ou un mécanisme de couplage plus discret peut vous aider. Une fois de plus, votre IS vous aidera à déterminer si les soins de votre stomie seraient améliorés en utilisant un dispositif de sûreté, une ceinture pour prolapsus ou un différent appareillage de stomie.

Il pourrait s’avérer difficile de trouver des vêtements confortables qui ne causent pas de trauma à votre stomie et qui aident quand même à dissimuler votre stomie et votre sac. Les ceintures ou la taille de vos vêtements ne devraient pas reposer directement sur votre stomie. Afin d’améliorer votre confort vous pourriez apporter de simples ajustements tels que changer vos pantalons pour qu’ils reposent au-dessus ou en dessous de votre stomie. Des plis sur les pantalons ou les jupes, des motifs ou des styles de vêtements superposés peuvent aussi aider à dissimuler des bombements.

Finalement, selon la sévérité de votre prolapsus ou de vos symptômes, vous serez peut-être renvoyé à un chirurgien afin de considérer un changement (réparation chirurgicale) à votre stomie. Votre chirurgien discutera des risques et bienfaits potentiels d’une réparation et si elle est une option pour vous.