Question :

J’ai une stomie et aimerais voyager. Le voyage est-il un problème et devrais-je prendre des démarches spéciales?

 

Réponse :

Le fait d’avoir une stomie ne devrait pas vous empêcher de profiter des voyages. Il est cependant recommandé de faire certaines préparations et d’entreprendre quelques démarches spéciales.

Avant votre voyage, vous devrez calculer combien de fois vous aurez à changer votre appareillage lors de votre voyage. Vous devrez également prévoir quelques rechanges supplémentaires en cas de retards imprévus, de fuites, ou de mauvais fonctionnement de votre appareillage. Il vaut mieux voyager avec des appareillages supplémentaires qu’avec une quantité insuffisante. Prenez en considération tous vos besoins en soins de stomie, des ceintures et bandes protectrices jusqu’aux serviettes spéciales et aux protecteurs cutanés.

Lorsque vous voyagez en avion, vous devez garder tout votre matériel de stomie avec vous dans vos bagages à main. Bien que cela soit potentiellement encombrant, il est plus sûr d’avoir votre matériel avec vous plutôt que de risquer sa perte dans un bagage consigné qui pourrait s’égarer. Si vous avez besoin d’une paire de ciseaux, les nouvelles restrictions en ce qui a trait au port d’objets tranchants dans votre bagage à main, tels que des ciseaux, peuvent causer un problème. Vous voudrez peut-être découper des collerettes avant votre voyage et mettre des ciseaux dans votre bagage consigné. Même si vos bagages s’égarent, l’achat d’une paire de ciseaux lorsque vous êtes arrivé à destination ne devrait pas être problématique. Soyez également conscient des différences qui existent par rapport aux restrictions de bagages entre les transporteurs aériens ordinaires et les vols nolisés : les vols nolisés tendent à être plus restrictifs quant à la quantité et au poids des bagages consignés et des bagages à main qui sont permis par personne. Votre agent de voyage devrait être en mesure de vous confirmer les restrictions de bagages avant votre voyage. Les voyages en autobus ou en train vous permettent habituellement d’avoir vos bagages tout près de vous, ce qui rend le risque d’une perte moins inquiétant.

Si vous planifiez voyager pour des durées prolongées, il n’est probablement pas réaliste d’apporter tout votre matériel de stomie dans vos bagages à main. La plupart des principaux fournisseurs de produits de stomies (ConvaTec, Coloplast, et Hollister) ont des magasins ou des distributeurs qui vendent leurs produits à plusieurs endroits dans le monde. Vous pouvez prendre contact avec la compagnie avant votre voyage et demander les noms des magasins ou des fournisseurs de votre destination. Écrivez le nom du produit, la grandeur et les codes de produits; apportez-les et gardez-les avec vous puisque cela rendra l’achat de produits plus facile.

Lors du voyage en avion, vous constaterez peut-être une augmentation du volume de gaz dans votre sac. Afin de prévenir la production de gaz, évitez de boire des boissons gazeuses ou de la bière pendant le vol. Le fait de sucer des bonbons ou de mâcher de la gomme pour empêcher les oreilles de boucher lors du décollage ou de l’atterrissage peut aussi augmenter le gaz dans le sac.

Des changements extrêmes de température peuvent affecter le pouvoir adhésif de vos collerettes. Si vous voyagez vers des climats plus froids, rangez votre matériel à une température ambiante normale autour de 18 degrés Celsius. Si vous voyagez vers des climats plus chauds et humides, rangez votre matériel dans un sac isolant et placez-le à l’abri des rayons du soleil. Si vous voyagez en voiture, évitez de garder votre matériel non protégé dans le coffre puisque les changements de température peuvent en affecter l’efficacité.

Cela peut constituer un défi de trouver des salles de toilettes convenables pour vider votre sac lorsque vous voyagez. Si vous avez l’habitude d’utiliser des sacs avec attache qui se vident, il peut être pratique d’utiliser plutôt des sacs fermés pour certaines parties de votre voyage. Lorsque vous sortez visiter, il pourrait être plus facile ou plus hygiénique d’utiliser des sacs fermés et de les jeter aux poubelles dans un sac Ziploc™ que d’essayer de vous asseoir sur une toilette pour vider votre sac. D’autre part, si vous utilisez des sacs fermés et que vous êtes enclin à avoir des diarrhées lors de l’introduction de nouveaux aliments et épices, vous voudrez peut-être apporter quelques sacs qui se vident pour rendre la gestion des selles molles plus facile.

Vous pouvez aussi profiter des activités nautiques lors de vos voyages. Vous voudrez peut-être utiliser des couvre-stomies, appareillages qui sont plus petits, pour la natation ou autres activités. Ceux-ci peuvent être plus discrets sous les maillots de bain et les culottes courtes et sont mieux utilisés lorsqu’il y a une certaine prévisibilité quant à la fonction de la stomie, puisque la capacité de la plupart des couvre-stomies est très petite (une à deux onces). Des mini-sacs sont aussi disponibles et ont une capacité légèrement plus grande.

De plus, les ceintures pour stomies servent à fixer votre système de sac plus solidement lorsque vous participez à des sports ou autres activités. Si vous planifiez de jouer à un sport de contact, vous pourriez tirer avantage d’un dispositif de sûreté qui protégera votre stomie d’une blessure potentielle. Contactez votre infirmière stomothérapeute pour déterminer si des couvre-stomies, des mini-sacs, des ceintures ou des dispositifs de sûreté sont disponibles pour votre système de sac.

Voyager dans des endroits à climat plus chaud peut occasionner une transpiration plus abondante et des irritations cutanées sous votre collerette et votre sac. Des couvre-sacs en tissu peuvent aider à absorber la transpiration et à prévenir l’irritation cutanée; parfois, l’application d’un antisudorifique sur la partie de la peau où le sac repose (pas sous la collerette) peut aussi diminuer l’humidité. Asséchez votre sac aussitôt que possible après des activités nautiques; cela vous aidera également à prévenir une éruption cutanée. Les infections fongiques résultent couramment d’une augmentation de la chaleur et de l’humidité sous la collerette. Vous voudrez peut-être apporter une poudre antifongique avec vous telle que Arglaes® et un produit d’étanchéité de la peau pour traiter les infections fongiques. Vous pouvez en discuter avec votre stomothérapeute avant votre départ en voyage.

Si vous utilisez l’irrigation comme moyen d’entretien de votre stomie, vous devez déterminer si l’eau à votre destination est potable. Si l’eau n’est pas salubre, les irrigations devraient être faites avec de l’eau embouteillée pour éviter des problèmes potentiels de diarrhée. Si la diarrhée devient un problème, assurez-vous de boire suffisamment et envisagez de prendre un médicament anti-diarrhéique. Vous devez consulter un médecin si vous présentez des symptômes persistants, des vomissements ou des signes de déshydratation (faiblesse, étourdissement, augmentation de la fréquence cardiaque, quantité d’urine réduite ou urine concentrée). Une fois de plus, la discussion de ce sujet avec votre stomothérapeute avant votre départ vous aidera à rendre votre voyage plus agréable.