La préparation en pharmacie dans les années 1800

À la fin des années 1800, le rôle principal des pharmaciens consistait en la préparation (aussi appelé formulation ou malaxage) de médicaments, c’est-à-dire le mélange d’ingrédients actifs et inactifs pour créer des combinaisons uniques. Les pharmaciens portaient souvent le nom d’apothicaire ou de chimiste dans bien des pays en raison de leur connaissance de la médecine et de la chimie. Historiquement, les pharmaciens possédaient une connaissance formidable des médicaments, de leurs propriétés chimiques et de leurs effets sur les patients. Ces professionnels avaient les compétences et l’autorité de combiner des produits chimiques et des médicaments, et de préparer et mettre en emballage des traitements pour répondre aux spécifications et aux directives prescrites par les médecins. Chaque transaction était donc une création personnalisée, faite sur commande chaque fois qu’un patient présentait une ordonnance à la pharmacie. En plus de préparer ces traitements curatifs et thérapeutiques, les pharmaciens offraient également des renseignements importants sur les bienfaits, les risques, l’administration et l’emploi des médicaments.

 

Thérapies novatrices dans les années 1900

Le début des années 1900 a vu une explosion de nouveaux traitements médicamenteux et une fabrication de masse, provoquant une croissance rapide de l’industrie pharmaceutique. La croissance des activités de recherche et de développement a mené à des thérapies novatrices, à la fois sous forme de nouveaux médicaments et au chapitre de l’efficience accrue du processus de fabrication. Les normes de fabrication et l’uniformité des ingrédients et des produits sont passées à un niveau supérieur. L’automatisation, la machinerie, l’équipement et la production à grande échelle ont abaissé les coûts de la fabrication et de l’acquisition de médicaments visant le traitement d’affections, réduisant ainsi le besoin pour les pharmaciens de préparer des médicaments d’usage courant.

 

Rôle des pharmaciens aujourd’hui

Aujourd’hui, les pharmaciens sont principalement reconnus pour leur expertise en ce qui concerne l’acquisition et la distribution de médicaments fabriqués, la gestion de la pénurie de médicaments lorsque la fabrication ne répond pas à la demande, l’étiquetage de médicaments d’ordonnance, la tenue de dossiers, l’éducation du patient sur les traitements médicamenteux, et l’identification et la résolution de questions liées aux médicaments rencontrées par les patients. Il est courant de voir les pharmaciens fixer un écran d’ordinateur et documenter des renseignements, évaluer des interactions médicamenteuses et des problèmes liés aux médicaments, ou encore discuter avec les patients de l’utilisation, des risques et des bienfaits de leurs médicaments.

L’on remarque cependant un nombre croissant de pharmaciens qui raniment leur passion pour la préparation active de médicaments, créant une forme posologique personnalisée pour un seul patient. Avec la production de masse, les fabricants ont tendance à éliminer de la chaîne de production les médicaments ou les formes posologiques dont la demande est faible. Par conséquent, un médicament ou une forme particulière d’un médicament pourrait ne plus être disponible sur le marché. Dans ces cas, la préparation en pharmacie constitue une part irremplaçable de la solution pour les patients.

Par exemple, certains médicaments ne sont pas fabriqués sous forme de liquide étant donné la faible utilisation de cette forme. Une personne qui a besoin de ce médicament, mais qui a de la difficulté à avaler une pilule, pourrait se voir obligée d’utiliser un autre médicament disponible sous forme de liquide, mais qui est moins efficace. Bien qu’il soit possible d’ajouter des comprimés écrasés ou de la poudre de capsules à de la nourriture ou d’incorporer ceux-ci à votre boisson favorite, le goût et la texture peuvent être très déplaisants. Ceci transformera sans doute rapidement votre boisson favorite en une boisson détestée. La préparation en pharmacie peut être la solution.

Les pharmaciens ayant une formation et des connaissances spécialisées relatives à la préparation en pharmacie peuvent créer une préparation liquide contenant l’ingrédient actif du médicament en utilisant une consistance et un arôme qui conviennent au patient. Combiner le médicament et les composants non actifs (excipients) de façon à conserver l’efficacité et la stabilité du médicament sous forme de liquide tout en assurant sa sapidité est une question d’équilibre entre science et créativité artistique.

 

Applications de la préparation en pharmacie

Il existe de nombreuses applications pour la préparation en pharmacie, lesquelles peuvent inclure la personnalisation de la puissance du traitement, comme dans le traitement de fissures anales (déchirures de la muqueuse ou de la peau autour de l’anus). Les symptômes de fissures anales peuvent comprendre de la douleur, des démangeaisons et de l’irritation autour de l’anus. Plutôt que de prendre un médicament à prise orale sous forme de pilule pour traiter la douleur, exposant ainsi le corps à une dose plus élevée que nécessaire du médicament, une crème ou un gel topique peut être appliqué à la zone touchée. Cela sert aussi à limiter tout effet secondaire, le cas échéant, à la zone locale et à minimiser l’exposition du reste du corps au médicament. La personnalisation de la puissance du médicament dans la crème topique peut aussi permettre d’utiliser la puissance qui convient parfaitement au traitement de l’affection, comme par exemple, l’utilisation de nifédipine 0,2 % à 0,5 % pour le traitement de fissures anales.

Il est souvent difficile de trouver une préparation fabriquée toute prête qui renferme la puissance et le niveau de pénétration de la peau qui conviennent exactement aux besoins du patient. Grâce à la préparation en pharmacie, il est possible de personnaliser le traitement en choisissant non seulement la concentration du médicament, mais aussi la crème de base, chaque type ayant des propriétés de pénétration de la peau différentes.

Dans certains cas, un traitement topique n’est pas disponible commercialement, comme avec le diltiazem topique, un médicament qui peut aider à réduire les saignements rectaux, à promouvoir la guérison de fissures anales et à réduire la pression du sphincter anal interne. Lorsqu’un pharmacien formule une telle préparation, les bienfaits ne se limitent pas à l’obtention du diltiazem sous forme de crème — la lidocaïne peut être ajoutée au mélange pour traiter la douleur aiguë intense accompagnant une nouvelle fissure anale. Cette approche est plus pratique et peut aussi signifier un coût moindre comparativement à l’utilisation de multiples préparations topiques, chacune ne contenant qu’un seul ingrédient.

 

Bienfaits pour les enfants

L’une des questions les plus évidentes résolues par la préparation en pharmacie est le traitement de maladies chez les enfants, puisque ceux-ci sont souvent capricieux à l’égard du goût des médicaments et desquels ils prendront de façon orale. Très peu de médicaments liquides sont fabriqués et bon nombre d’entre eux ont un goût amer ou médicinal au mieux. Un pharmacien peut créer une recette pour des sucettes médicinales renfermant le médicament requis, forme plus susceptible d’être consommée par les enfants. Ceci pourrait donner lieu à un autre problème avec lequel composer; par exemple, il faut s’assurer de tenir de tels médicaments hors de la portée des enfants afin d’éviter la possibilité de surdosage. Cependant, si le but est de faire prendre le médicament à l’enfant afin d’assurer le respect du traitement pour guérir une infection ou traiter une maladie, alors une telle option est susceptible de l’emporter sur les risques. Il faut prendre des précautions avec les enfants lorsque de tels traitements préparés en pharmacie sont utilisés.

 

Traitement personnalisé

Grâce au grand nombre d’agents précis et efficaces disponibles aujourd’hui, les traitements personnalisés et individualisés sont de plus en plus courants; ceux-ci aident à maximiser les effets bénéfiques tout en réduisant les effets secondaires indésirables. Après tout, une solution unique ne convient pas à tous. De plus en plus de pharmacies offrent maintenant des préparations spécialisées et l’Association nationale des organismes de réglementation de la pharmacie (ANORP), le groupe de la réglementation en pharmacie du Canada, a reconnu le besoin de perfectionner les normes afin de protéger le public et de garantir des pratiques sûres et efficaces.

Récemment, l’ANORP a approuvé et publié un document intitulé Modèles de normes de pratique des pharmaciens au Canada visant la préparation de produits stériles, p. ex., des médicaments à être administrés par injection dans le corps ou dans l’œil qui comprennent des exigences additionnelles qui pourraient ne pas être en place dans toutes les pharmacies pratiquant la préparation stérile de traitements. Les normes régissant la préparation de médicaments non stériles (p. ex., la plupart des médicaments administrés par voies topique ou orale) devraient être mises à jour bientôt par l’ANORP.

L’équipement, les données d’étude et les techniques liés à la préparation en pharmacie se sont améliorés avec le temps et l’accès à des pharmacies pratiquant la préparation de médicaments est plus prévalent. S’il n’existe pas de produit fabriqué qui convient à vos besoins individuels, il pourrait alors être utile d’envisager un produit préparé en pharmacie. Parlez à votre médecin et à votre pharmacien pour déterminer si un produit préparé en pharmacie pourrait être un traitement plus utile et plus convenable pour vous.


Publié pour la première fois dans le bulletin Du coeur au ventreMC numéro 202 – 2017
Alan Low, B. Sc. (phm.), Pharm.D., Ph.A., RPAC, FCSHP, CCD
Professeur agrégé de clinique, Faculté des sciences pharmaceutiques, UBC
Membre du comité consultatif, Société GI et SCRI
Pharmacien spécialisé en soins primaires, BioPro Biologics Pharmacy
Photo : pexels.com