Les symptômes de la maladie inflammatoire de l’intestin (MII) nécessitent souvent un régime de traitement intensif et complexe. Les patients pourraient avoir à prendre des médicaments par voie orale, rectale ou intraveineuse ou par infusion, ou encore par une combinaison de ces méthodes d’administration. Afin de gérer la MII avec succès, il est important d’observer le plan de traitement, mais de nombreux patients arrivent difficilement à s’y conformer.

Une étude récente publiée dans Inflammatory Bowel Disease discute de stratégies pratiques pour accroître le bon usage des médicaments par les patients atteints de la MII (notamment la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse).1 Les statistiques démontrent que de 43 à 60 % des adultes aux prises avec la MII ne prennent pas leurs médicaments tels qu’ils leur ont été prescrits et que ces patients sont 5,5 fois plus susceptibles de connaître une poussée active comparativement aux patients qui respectent leur traitement!

Jetons un coup d’œil à ce que vous pouvez faire pour suivre plus facilement votre routine pharmacothérapeutique.

 

Déceler la raison

Trouver la raison pour laquelle vous ne prenez pas vos médicaments correctement est la première étape pour améliorer votre observance. Voici certaines préoccupations communes formulées par les patients :

  • ne pas vraiment savoir à quoi sert chaque médicament et la raison pour laquelle on le prend;
  • de la difficulté à s’organiser et à se souvenir d’intégrer le régime posologique dans son horaire quotidien;
  • un manque d’intérêt dans la maladie elle-même;
  • la tendance à vouloir éviter de penser à l’administration de certains des médicaments qui ne sont pas pris par voie orale;
  • le manque de moyens financiers pour faire remplir une prescription à temps.

Répondre à ces différentes raisons nécessite différentes stratégies et puisque la plupart des patients doivent composer avec plus d’un de ces obstacles, une approche à volets multiples est susceptible de donner les meilleurs résultats.

 

Connaissances

Si vous êtes un patient souffrant de MII, vous gagneriez à apprendre quels sont les symptômes et les complications de votre maladie afin de savoir pourquoi son traitement est si important. Les ressources qu’offre la Société gastro-intestinale (GI), telles que les brochures à l’intention des patients, les bulletins, les vidéos, le site Web et les conférences MauxdeventreMC, constituent un point de départ utile. Il est aussi important pour vous de demander à votre médecin ou à votre pharmacien quand et comment vous devez prendre vos médicaments et si vous devez être conscient d’effets secondaires possibles.

 

Simplifier les choses

Les recherches indiquent que les personnes prenant des médicaments seulement une fois par jour ont tendance à mieux observer leur traitement que les patients devant prendre des doses multiples chaque jour; de plus, le respect accru du traitement peut se solder par une réduction des coûts de la santé.2 S’il vous semble trop compliqué de prendre vos médicaments aux intervalles prescrits, parlez-en à votre médecin puisque vous vous en tirerez peut-être mieux avec une formulation différente ou un différent type de produit.

Si vous avez de la difficulté à vous souvenir de prendre vos médicaments, vous pourriez essayer de vous servir d’un système de rappel visuel ou auditif. Par exemple, vous pourriez vous servir de papillons adhésifs, mettre vos contenants de comprimés en un endroit précis, régler une alarme ou utiliser d’autres indices qui vous conviennent.

L’utilisation d’un pilulier hebdomadaire ou quotidien contenant vos médicaments pourrait vous aider à respecter une routine relativement à la prise de médicaments à voie orale.

 

Accroître la motivation

Certains patients ne prennent pas leurs médicaments tels que prescrits parce qu’ils croient que ce n’est pas important ou qu’ils n’ont pas confiance en leur traitement. D’autres patients sont découragés ou se sentent dépassés par la maladie et d’autres encore n’ont pas fait l’effort de s’engager par rapport au traitement. Si c’est ce que vous ressentez, la recherche révèle qu’un type de counselling appelé entrevue motivationnelle aide les gens à trouver des raisons personnelles pour les encourager à prendre leurs médicaments; un système de rappel peut vous aider à rester sur la bonne voie.

 

Obstacles financiers

Si vous avez de la difficulté à prendre vos médicaments parce que vous n’avez pas les moyens financiers de vous les procurer, parlez à votre médecin de solutions de rechange possibles. S’inscrire à un régime d’assurance-médicaments qui couvre vos médicaments ou faire demande à un plan gouvernemental pourrait alléger une partie du fardeau. Si vous ne pouvez pas obtenir de l’aide financière, votre médecin pourrait recommander un traitement différent qui est moins dispendieux ou qui est couvert par votre régime d’assurance-médicaments.

La Société GI continue de collectivement défendre les intérêts des patients atteints d’affections GI au sein du système de soins de santé, visant à obtenir le bon médicament pour le bon patient et au bon moment sans que cela soit un fardeau financier. Nous n’y sommes malheureusement pas encore!


Publié pour la première fois dans le bulletin Du coeur au ventreMC numéro 187 – 2013
1. Greenley RN et al. Practical Strategies for Enhancing Adherence to Treatment Regimen in Inflammatory Bowel Disease. Inflammatory Bowel Disease. 2013;19(7):1534-1545.
2. Kunal Srivastava K et al. Impact of reducing dosing frequency on adherence to oral therapies: a literature review and meta-analysis. Patient Preference and Adherence. 2013;7:419-434.