Inforgraphie : l'estomac

Inforgraphie : l’estomac, © Société GI

Visionnez ceci sous forme d’image.

Télécharger une version PDF de ce texte.

L’estomac est un organe en forme de J situé entre l’œsophage et l’intestin grêle. Il a trois fonctions principales :

  • Il emmagasine les aliments ingérés et les relâche dans l’intestin grêle à un taux qui est optimal à la digestion et à l’absorption
  • Il sécrète l’acide chlorhydrique (HCl), qui tue la plupart des microorganismes ingérés avec les aliments et sécrète des enzymes qui commencent à digérer les protéines.
  • Il brise les aliments de façon mécanique et les mélange aux sécrétions gastriques pour produire un liquide épais qui porte le nom de chyme.

 

Œsophage

L’œsophage est un tube musculaire qui relie la bouche à l’estomac.

 

Sphincter œsophagien inférieur

Un anneau de muscle spécialisé appelé sphincter œsophagien inférieur (SOI), situé au bas de l’œsophage, s’ouvre pour permettre le passage des aliments dans l’estomac puis se referme rapidement pour empêcher le contenu de l’estomac de remonter dans l’œsophage.

 

Fundus

Le fundus emmagasine les gaz produits lors de la digestion. Il n’emmagasine généralement pas de nourriture, mais peut le faire si l’estomac est très plein.

 

Corps

Le volume du corps est d’environ 50 mL lorsqu’il est vide et la nourriture y est emmagasinée jusqu’à ce qu’elle soit prête à se déplacer dans l’intestin grêle. Le fait de manger provoque une relaxation réceptive qui permet à l’estomac de s’étirer à un volume d’environ un litre. Consommer plus d’un litre de nourriture peut causer une surdistension, créant un inconfort et une sensation de plénitude.

 

Antre

De puissantes contractions musculaires ondulantes (péristaltisme) mélangent la nourriture avec les sécrétions gastriques dans l’antre, produisant le chyme. Chaque onde péristaltique déplace le chyme vers le sphincter pylorique, permettant de bien le mélanger.

 

Sphincter pylorique

La force du péristaltisme détermine combien de chyme est poussé à travers le sphincter pylorique à chaque cycle (habituellement seulement quelques mL). Des signaux provenant de l’estomac et du duodénum influencent le taux de vidange gastrique.

 

Duodénum

Le chyme se mélange aux enzymes digestifs et à la bile dans le duodénum, structure qui constitue les premiers 25 à 38 cm de l’intestin grêle et où l’absorption des nutriments commence.

 

Faits intéressants au sujet de l’estomac :

  • Le simple fait de songer à goûter, à sentir, à mastiquer et à avaler de la nourriture accroît les sécrétions gastriques avant même d’avoir mangé quoi que ce soit! Fait étonnant, l’estomac sécrète deux litres de suc gastrique tous les jours.
  • Puisque l’acide gastrique est très acide et contient des enzymes qui décomposent les protéines, une nouvelle couche protectrice de mucus, qui recouvre la muqueuse de l’estomac, est formée au moins tous les trois jours. Sans celle-ci, les sucs gastriques commenceraient à décomposer votre estomac!
  • Un ulcère gastro-duodénal est une lésion de la muqueuse de l’estomac (ulcère gastrique) ou du duodénum (ulcère duodénal). La plupart des ulcères sont le résultat d’une infection par la bactérie Helicobacter pylori, mais les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’ibuprofène et l’aspirine peuvent aussi en être la cause. Le stress et les aliments épicés ne provoquent PAS la formation d’ulcères.
  • Les émotions peuvent influencer la motilité gastrique. Selon la personne, la tristesse et la crainte peuvent diminuer la motilité tandis que la colère et l’agressivité peuvent l’accroître. Une douleur intense dans n’importe quelle partie du corps inhibe la motilité partout dans le tube digestif.
  • L’estomac n’absorbe que certains médicaments (comme l’aspirine) et de petites quantités d’alcool.
  • Les vomissements ne sont pas le résultat d’un péristaltisme inverse comme on pourrait s’y attendre. La force provient de la contraction des muscles respiratoires (plutôt ceux du diaphragme) et des muscles abdominaux. Le cerveau signale à l’estomac, à l’œsophage et aux sphincters connexes de relaxer, permettant au contenu gastrique de se déplacer vers le haut pour être expulsé.
  • Les cellules qui forment la paroi de l’estomac (cellules pariétales) sécrètent une protéine que l’on nomme facteur intrinsèque, qui est requise pour l’absorption de la vitamine B12. Le complexe facteur intrinsèque-vitamine B12 se lie à un récepteur spécial dans l’intestin grêle où il est ensuite absorbé.
  • En 1868, l’Allemand Adolf Kussmaul, a pratiqué sur un avaleur de sabres professionnel ce que les historiens croient être la première œsophago-gastroscopie. Ce choix rusé de patient lui a permis d’effectuer la procédure chez une personne qui était habituée à avoir des appareils incommodants dans son tractus gastro-intestinal!

 

Voulez-vous en apprendre plus sur l’estomac et la digestion?

Nous avons de nombreux articles connexes qui pourraient vous être utiles :