Cliquez ici pour télécharger un fichier PDF contenant cette information.

Gestion du stressLe stress est la réaction de votre corps à certains stimulus qui peuvent provenir de sources physiques, sociales, environnementales ou perçues. La réaction au stress met en jeu plusieurs interactions complexes dans votre cerveau qui agissent sur les fonctions du corps sur lesquelles vous n’exercez pas un contrôle conscient. Il existe plus de cent millions de neurones dans le tube digestif (système nerveux entérique), plus que dans la moelle épinière. Le stress est donc un facteur important dans la santé et le bien-être digestifs.

Les adaptations physiologiques au stress incluent :

  • un état d’éveil élevé;
  • une respiration et une fréquence cardiaque plus rapides;
  • une pression artérielle élevée;
  • une augmentation du cholestérol sanguin; et
  • une augmentation de la tension musculaire.

L’information présentée dans cette brochure est destinée aux personnes qui fonctionnent bien en général dans la société, mais qui peuvent parfois éprouver de la difficulté à faire face aux stress quotidiens. Si vous souffrez d’un trouble de l’humeur tel que le trouble bipolaire, la dépression clinique ou le trouble anxieux, vous devriez consulter un médecin qualifié.

De brèves périodes de stress peuvent s’avérer bénéfiques pour une performance améliorée puisqu’elles équipent votre corps pour travailler plus fort et plus intensément. Cette réaction de « lutte ou fuite » est idéale pour des poussées d’énergie et de concentration à court terme, pourvu que le stress s’apaise et que votre corps retourne rapidement à son état normal.

Certaines personnes peuvent supporter des bouleversements majeurs sans broncher tandis que d’autres sont en détresse au moindre changement dans leur routine habituelle. La plupart des gens se situent entre ces deux extrêmes. Il est important de se rappeler que le stress peut être une bonne chose en petites doses. Il peut vous permettre de faire un gros effort, vous donner la motivation requise, vous amener à faire de votre mieux et vous aider à rester concentré et alerte. Les problèmes s’accumulent seulement lorsque le stress est constant ou non géré.

Les signes et symptômes spécifiques du stress varient d’une personne à l’autre, mais les dangers éventuels pour votre santé, votre bien-être émotionnel et vos relations sont réels.

 

Effets physiques

Pour ceux qui souffrent de stress persistant, la réaction physique passe au prochain niveau et se manifeste par une fonction immunitaire affaiblie, une augmentation continue du taux de cholestérol et de la pression artérielle, une augmentation de la production d’acide gastrique et une diminution des hormones sexuelles. Dans cet état, les pressions habituelles de la vie peuvent devenir écrasantes. Avec l’accumulation de tensions telles que les défis au travail, les problèmes familiaux, les difficultés financières ou des changements dans ses relations personnelles, la personne stressée peut souffrir physiquement.

Tous les types de stress peuvent affecter le corps en aggravant des affections préexistantes ou en entraînant l’apparition de symptômes physiques tels que la tension musculaire, les maux de tête, la perte du désir sexuel, la diarrhée ou la constipation, l’insomnie et des modifications de l’appétit.

 

Effets GI

Si vous souffrez d’une maladie ou d’un trouble gastro-intestinal (GI), vous êtes vulnérable aux effets du stress sur cette maladie et vous pourriez connaître une augmentation de la douleur, une aggravation du processus morbide et une perturbation du processus de guérison. Les recherches n’ont pas démontré que le stress psychologique peut occasionner des problèmes structuraux au niveau du système gastro-intestinal; cependant, le stress peut aggraver des affections existantes ou augmenter la probabilité d’une rechute chez les patients dont la maladie est quiescente. Il existe des preuves à cet effet en ce qui concerne les troubles gastro-intestinaux fonctionnels tels que le syndrome de l’intestin irritable (SII), la dyspepsie et le reflux gastro-œsophagien (RGO) pathologique de même en ce qui concerne les maladies inflammatoires de l’intestin (maladie de Crohn et colite ulcéreuse).

Une personne qui gère mal le stress chronique garde son corps dans un état de surstimulation, perturbant ainsi son fonctionnement normal, y compris celui de l’appareil digestif. Les changements physiques comprennent la diminution du flux sanguin vers le tube digestif, l’augmentation de la tension musculaire et la suppression du système immunitaire. Ces changements sont lourds de conséquences pour les personnes souffrant de maladies GI.

 

Gestion

La diminution de votre degré de stress et l’acquisition de techniques efficaces de gestion du stress pourraient avoir un effet salutaire sur l’évolution de votre maladie et diminuer la sévérité de vos symptômes gastro-intestinaux. Les suggestions suivantes peuvent s’avérer utiles pour gérer votre stress.

Suivez une diète bien équilibrée en adoptant les conseils du Guide alimentaire canadien. Une bonne alimentation est la clé d’une bonne santé physique et mentale. Une alimentation inadéquate amplifie le stress sur votre corps, ce qui diminue sa capacité de guérison. Non seulement diminuerez-vous le stress grâce à un choix judicieux d’aliments, mais votre corps vous en remerciera aussi!

Apprenez à mieux respireren prenant des respirations plus lentes et qui proviennent du fond de votre abdomen. Le stress peut causer des respirations peu profondes ce qui signifie que votre corps n’obtiendra pas assez d’oxygène pour complètement se détendre à moins que vous ne fassiez un effort conscient pour respirer profondément.

Contrôlez votre « dialogue interne » puisqu’une bonne partie de l’anxiété est de son propre fait. On se fait des soucis en s’imaginant le pire des scénarios ou en faisant trop de cas de choses insignifiantes.

Surveillez vos pensées négatives pour voir si vous vous tracassez souvent pour des choses telles que des erreurs ou la perte d’un emploi. Essayez de remplacer une pensée négative par une pensée positive, mais réaliste.

Bougez! L’exercice est reconnu pour atténuer la tension. Assurez-vous d’augmenter lentement l’exercice et d’évaluer la tolérance de votre corps à ces changements. Faites preuve de prudence cependant, puisque l’exercice physique intense peut exacerber les symptômes gastro-intestinaux chez les personnes souffrant de reflux gastro-œsophagien (RGO) pathologique, de hernie hiatale, de maladie de Crohn et de colite ulcéreuse.

Gérez mieux votre temps afin de ne pas devenir esclave du temps. Bon nombre d’entre nous sous-estiment le temps qu’il faut pour accomplir quelque chose, ce qui signifie que nous sommes souvent en retard. Essayez de tenir un journal de la gestion de votre temps pour une période d’une semaine afin de vous faire une meilleure idée du temps qu’il faut pour accomplir diverses tâches.

Apprendre à dire « non » est une très bonne idée. S’imaginer qu’on peut tout faire crée une pression inutile. Apprenez à établir vos limites. Refusez poliment, mais avec fermeté d’accepter des responsabilités ou d’entreprendre des projets additionnels pour lesquels vous n’avez pas le temps ou l’énergie.

Prenez du temps pour vous. Notre corps et notre esprit nécessitent une certaine variété, sans quoi notre système nerveux, surchargé, continue la course jusqu’à la journée suivante sans relâche.

Essayez de prendre au moins une journée par semaine pour faire quelque chose qui vous plaît beaucoup, que ce soit lire, écouter de la musique ou tout simplement passer du temps avec des amis.

Tordez-vous de rire. Le rire élimine le stress naturellement et abaisse la pression artérielle, ralentit les fréquences cardiaque et respiratoire et détend vos muscles.

Consulter un professionnel est toujours une bonne option. Si vous croyez que les stratégies offertes ci-dessus ne suffisent pas et que vous avez besoin de plus d’aide, référez-vous à un psychologue professionnel qui possède une gamme de méthodes et d’outils utiles pour aider les personnes à mieux gérer leur stress. Certaines des méthodes de traitement plus courantes comprennent la thérapie de relaxation (relaxation progressive des muscles, la rétroaction biologique et l’hypnose), une formation en gestion du temps, des changements à son style de vie, la thérapie cognitivo-comportementale, un entraînement à l’assertivité, un entraînement à la respiration profonde, la désensibilisation systématique et une psychothérapie de courte durée.

Soyez prudent. Lorsque vous cherchez des services de gestion du stress, assurez-vous de choisir un professionnel qualifié et autorisé. Un thérapeute dont la formation laisse à désirer peut fournir un traitement inefficace, gaspiller votre temps et votre argent, ne pas déceler la présence d’un problème plus grave ou finir par vous décourager dans votre quête d’un véritable traitement. Certains régimes d’assurance-maladie complémentaires couvrent la thérapie de gestion du stress et de nombreuses communautés offrent des programmes couverts par des régimes de soins de santé de base. Demandez à votre médecin de vous indiquer des ressources spécifiques dans votre communauté.

 

L’avenir

Le stress occasionnel est une partie inévitable et même appréciée de notre vie. Les trucs énumérés ci-dessus peuvent cependant vous aider à gérer votre degré de stress et à éviter des conséquences néfastes sur votre santé ou une aggravation de vos symptômes gastro-intestinaux.

 

Voulez-vous en apprendre plus sur le stress?

Nous avons de nombreux articles connexes qui pourraient vous être utiles :


Photo : © bigstockphoto.com/monkeybusinessimages